Home Non classé Gravement malade, voici toute la vérité sur le mal qui ronge le Commandant Wattao

Gravement malade, voici toute la vérité sur le mal qui ronge le Commandant Wattao

by @bafricaine

Partie d’une rumeur sur les réseaux sociaux, la nouvelle a été confirmée. Le Commandant Issiaka Ouattara dit Wattao a été effectivement évacué le jeudi 13 décembre 2019 D’Abidjan vers le Maroc, pour les États Unis afin de recevoir un traitement plus approprié ce contre le mal qui le ronge.

Selon la rumeur l’homme fort de l’armée aurait été empoisonné. Mais cette information a été démentie car en réalité Wattao souffrirait d’un diabète de niveau 7. La maladie n’aurait pas été vite détectée raison pour laquelle le commandant se trouverait dans cet état critique qui a occasionné son évacuation hors du pays.

Lire aussi :Molaré se fait voler sa voiture porche qui a couté une fortune

A propos, le confrère de « L’Intelligent d’Abidjan » qui a livré l’information, fait cette confidence à travers l’une de ses sources sur le Commandant souffrant:

« Il devait partir en France, mais à cause des grèves, un hôpital spécialisé lui a été trouvé aux Usa. Avant son départ, il est passé saluer des autorités, et personnalités qui lui ont souhaité bonne guérison.

Lire aussi : Une célèbre actrice nigériane victime d’une tentative d’assassinat, de nombreuses balles extraites de sa tête… (vidéo)

Il a confié n’avoir pas fait attention aux prescriptions et conseils des médecins, et s’être laissé aller avec la bonne chair et autres aliments sucrés. Il tenait à peine sur ses pieds certes, était affaibli et un peu amaigri mais après, il a pu voyager sans problème. Il est parti seul, et était en possession de toutes ses capacités et facultés. Il est bien arrivé aux États Unis, et ses soins devraient démarrer, pour deux semaines ».

Vu la gravité de la situation exposée ici, des prières son souhaitées afin que le commandant Wattao reçoive les soins nécessaires et recouvre totalement la santé. Prompt rétablissement donc au commandant.

You may also like

Leave a Comment