Home Non classé Les révélations de Zouglou sur sa vie de Ghetto : entre Drogue, filles et inspiration

Les révélations de Zouglou sur sa vie de Ghetto : entre Drogue, filles et inspiration

by @bafricaine

A l’émission ‘’A l’affiche’’ de ce mardi 10 décembre 2019, l’invité, c’est un artiste ivoirien, l’une des icones de sa génération dont le cas suppute beaucoup de commentaire. Il s’agit de la vedette du ‘’Zouglou’’, de cette célèbre so,norité ivoirienne, ‘’Petit Denis’’.

L’invité de Amobé Mévégué, qui ne souhaite plus qu’on l’appelle ‘’Petit Denis’’, mais Denco Capitaine El Capo, parce qu’il est devenu ‘’un vieux père maintenant’’, a parlé de sa vie. Cette vie du ghetto qui l’a suivi depuis belle lurette et dont il compte se débarrasser maintenant. « A la base, je viens du ghetto. Ça, je n’ai pas honte de le dire. A bas âge, j’ai fréquenté le ghetto, et le ghetto m’a inspiré. A travers moi, la plupart de ma génération dans ce ghetto se retrouve. C’est à partir de là je me suis forgé ma carrière ».

Lire aussi l’article : Sénégal : Un marabout engrosse sa propre fille

Quid de sa relation avec la drogue, cette addiction à l’herbe et autres stupéfiants qui lui détruit l’image. Denco El Capo ne nie pas cette épisode triste de sa vie. « Ça a été un moment de ma vie. Je ne peux pas le nier. Je me suis cogné la tête, il faut qu’on le dise. Maintenant j’ai pris conscience ». Et l’artiste Zouglou d’adresser un message plus clair à ses admirateurs, particulièrement les jeunes qui le suivent. « Il y a beaucoup de jeunes qui me copient comme exemple et se retrouvent à travers moi. Alors, si je continue dans la drogue, quel exemple puis-je leur apporter? Donc, j’ai fait marche-arrière pour me forger de manière à ce que ces jeunes sachent qu’on peut en sortir ».

Que réserve-t-il aux Ivoiriens dans son prochain album en préparation depuis l’Hexagone ? Encore du balaise, mais toujours dans le tempo de la dénonciation et de la moralisation des nouvelles générations. « Ma partition, c’est de dire à la jeunesse ce qui est bon et ce qui n’est pas bon », plante comme décors El Capo avant de livrer quelques thématiques qu’il entend aborder dans ses prochaines chansons. « Je vais parler de tout ce que nous visons. Surtout de tout ce que mes frères vivent dans la précarité en Europe, et de tous ceux qui pensent que c’est ici en France qu’on peut trouver le bonheur. Le bonheur se trouve en Afrique parce que tout vient de l’Afrique. Alors, si on ne construit pas nous même notre Afrique, on ne pourra jamais avoir le bonheur qu’on recherche ».

Petit adresse un message spécifiquement aux candidats à l’immigration clandestine. « Je dis à mes frères : ‘’arrêtons de prendre l’eau, d’aller mourir dans le désert et sur les bateaux et essayons de construire notre propre Afrique’’ », lance-t-il après avoir promis à ses fans, qui attendent son retour sur la scène que « l’aventure continue ».

F.D.BONY

You may also like

Leave a Comment