Molare, Emma Lohoues, Eudoxie Yao condamnés:  le rapport de la police qui dit tout

Molare, Emma Lohoues, Eudoxie Yao condamnés: le rapport de la police qui dit tout

Dans une note adressée au procureur de la république près le tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau, le lieutenant de police, Kouame Adingra Léon, en poste au service des enquêtes générales de la préfecture de police d’Abidjan, a évoqué les vraies raisons de l’arrestation de Molare, Eudoxie Yao et bien d’autres artistes ivoiriens.
Emma Lohoues, qui soufflait une bougie de plus le 17 avril 2020, a invité ses proches. Cette dernière a été mise aux arrêts au même titre que Molare, Eudoxie Yao, et Cie par la police pour violation des mesures contre le coronavirus et ensuite condamné. « En vous conduisant la nommée Yao Blasoni N’Koyeheet Louise Eudoxie et cinq individus, j’ai l’honneur de vous rendre compte de l’enquête que j’ai diligenté dans le cadre de l’affaire citée en objet » a introduit le lieutenant de police Kouamé Adingra Léon dans la note adressée au procureur.

Pour lui, dans des vidéos postées sur le net le dimanche 19 avril 2020, Emma Lohoues est aperçue en train de festoyer avec plusieurs autres personnes dont Molare, Eudoxie Yao, Le Gros Bedel. « Ces faits avaient été constatés par monsieur le procureur de la république près le tribunal de première instance d’Abidjan Plateau, celui-ci nous a instruit ce jour 19 avril 2020 de procéder à une enquête complète et déférer le mis en cause » a t-il indiqué. A l’en croire, après le déferrement de l’actrice Emma Lohoues le lundi 20 avril 2020 , les 6 personnes citées, interpellées le 20 avril 2020 font l’objet de ce déferrement les mêmes faits.

Des condamnations
Arrêtée puis présentée au procureur ce lundi 20 avril 2020, Emma Lohoues a tenté de s’expliquer sans convaincre. Après l’audition, la star a été condamnée à six mois de prison avec sursis et deux millions FCFA d’amende assortis d’une recommandation ferme du juge. Selon le verdict, Emma Lohoues doit s’impliquer dans les campagnes de sensibilisation contre le Covid-19.

Gros Bedel, Molare et Eudoxie Yao ont été écoutés ce mardi 21 avril à l’occasion d’une audience en flagrant. Selon le verdict, les mis en cause ont écopé de Six mois de prison avec sursis et trois millions FCFA d’amende, contrairement à Emma Lohoues, principale organisatrice de la fête, condamnée à 6 mois de prison avec sursis et deux millions FCFA d’amende.

@bafricaine

La beauté Africaine est une nouvelle plateforme qui a pour objectif de faire la promotion de la femme africaine dans toute sa diversité

Related Posts

Mariam Sow, la jeune fille battue par Sidiki Diabaté porte plainte contre le chanteur

Mariam Sow, la jeune fille battue par Sidiki Diabaté porte plainte contre le chanteur

Relation: Sly de Sly  fait son choix entre Bony RAS et Landry Gnamba

Relation: Sly de Sly fait son choix entre Bony RAS et Landry Gnamba

fallback-image

Éthiopie: Quand l’amour rime avec coups de fouet…

fallback-image

La Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples annule la condamnation prononcée contre Guillaume Kigbafori SORO et le déclare éligible à l’élection présidentielle

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *