Home Non classé Voici comment combattre les brûlures d’estomac dues à l’Helicobacter pylori

Voici comment combattre les brûlures d’estomac dues à l’Helicobacter pylori

by @bafricaine

Par définition, un agent pathogène est un facteur capable de causer une maladie ou une lésion. Il peut s’agir d’un virus, d’une moisissure, d’un parasite ou encore d’une bactérie. Ainsi, chaque agent, selon sa nature peut entraîner différents troubles de santé. Lorsqu’il s’agit de problèmes d’estomac et notamment d’ulcère ou de gastrite, c’est généralement l’Helicobacter Pylori qui en est responsable.
Bactérie à la structure effilée en spirale, l’Helicobacter Pylori (H. pylori) n’est présente que chez l’être humain et peut vivre dans l’organisme d’un individu sans que ce dernier ne s’en rendre compte. Selon Dr Michael Bismuth, médecin spécialiste en hépato-gastro-entérologie, la contamination se ferait essentiellement pendant l’enfance et passerait donc inaperçue.
Bactérie H. pylori : signes et symptômes

Helicobacter pylori est à la base de nombreuses infections localisées pour la plupart dans l’estomac et le duodénum. Celle-ci est généralement associée à l’ulcère gastrique ou duodénal et à la gastrite. Toujours selon le Dr Bismuth, “sept ulcères de l’estomac sur 10 sont directement en lien avec l’infection à Helicobacter pylori et 9 ulcères duodénaux sur 10”.
Même s’il est parfois difficile d’identifier avec précision son action sur le corps, voici quelques signes et symptômes à prendre en considération :

Brûlures à l’estomac
Ballonnements
Une haleine nauséabonde
Éructations répétées
Indigestion
Perte d’appétit
Nausées
Perte de poids involontaire

Selon la Société canadienne du cancer, certains facteurs pourraient être à l’origine de la contamination par la bactérie H.pylori, à savoir : l’utilisation d’eau infectée, une hygiène malsaine, de la nourriture mal lavée, ou encore un contact direct avec les selles ou la salive d’un individu infecté.
Comment lutter contre la bactérie H. pylori ?

Si la bactérie H. pylori peut entraîner de nombreuses complications, il faut savoir que sa présence dans le corps n’est pas exclusivement liée à un haut risque.

Toutefois, comme le précise la Société Nationale Française de Gastro-Entérologie (SNFGE), l’infection à Helicobacter pylori mène au développement d’une gastrite, une inflammation qui dans 10% des cas pourrait causer un ulcère du duodénum ou de l’estomac.
A cet effet, Bella Lindemann, praticienne certifiée en diagnostic de la nutrition fonctionnelle et spécialiste en santé digestive recommande certaines aliments naturels qui, bien qu’ils ne détruisent pas totalement la bactérie, permettent de réduire l’inflammation. Ces derniers ont d’ailleurs été identifiés par des scientifiques dans le cadre d’une étude portant sur les aliments anti-H. pylori.
1. Probiotiques

Selon les chercheurs de cette étude, les probiotiques permettraient de lutter contre l’H.pylori en sécrétant des substances antibactériennes telles que l’acide lactique. En outre, ils permettraient également d’inhiber les mécanismes favorisant l’adhérence des bactéries. A titre d’exemple, on peut en trouver dans le pain au levain ou le lait fermenté.

Une autre étude sur ce sujet a indiqué qu’à long terme, une consommation de souches probiotiques permettrait de diminuer les risques de développement de l’inflammation gastrique.
2. Thé vert

Dans le cas de gastrites dues à une infection à Helicobacter pylori, des scientifiques démontrent que le thé vert aiderait à freiner la croissance de la bactérie et, si consommé avant l’exposition à cette dernière, à réduire l’inflammation de la muqueuse gastrique.
3. Pousses de brocolis

Selon une étude, les pousses de brocoli peuvent être utilisées pour soulager les symptômes liés à une infection à Helicobacter Pylori. Riches en sulforaphane, ces plantes seraient dotées de propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires leur permettant de protéger la muqueuse gastrique contre le stress oxydatif.
4. Huile de poisson

D’après des tests menés en laboratoire, les scientifiques auraient découvert que l’huile de poisson, entre autres huiles riches en oméga-3, aurait des propriétés bactériostatiques contre l’H. pylori. En d’autres termes, celle-ci empêcherait leur prolifération sans toutefois les éliminer totalement.
Recommandations supplémentaires

En plus d’inclure des aliments utiles pour combattre cette bactérie, il est également nécessaire d’en éviter quelques-uns qui, selon Bella Lindemann, pourraient favoriser l’inflammation:

– Les aliments transformés, l’alcool, le sucre et le gluten

– Les aliments crus

– Les plats trop copieux

– La caféine, la cuisine épicée, les aliments marinés et les boissons gazeuses

Enfin, pour éviter toute contamination, le Dr Jean-Marc Canard, ancien président de la Société française d’endoscopie digestive à Paris, recommande de se laver les mains au savon de manière régulière, et de ne pas partager d’ustensiles ou de couverts avec une personne porteuse de maladie gastrique.

You may also like

Leave a Comment